Secteur Pastoral de Castillon-la-Bataille

Edito du Père Eric SCHIRCK

" RENDONS GRÂCE A DIEU"

« Vous devez être inquiet Monsieur l’Abbé » me dit un jour un homme de mon âge à la sortie du super marché. « Ah bon ! Et pourquoi ? » L’homme me répond : « Le christianisme est en perte de vitesse, me semble t-il. Depuis mon catéchisme, les choses ne se sont pas arrangées : les églises se vident, il n’y a plus de prêtres, plus d’enfants au catéchisme … »

J’ai passé un peu de temps à lui expliquer que j’étais d’un naturel optimiste, rempli d’espérance. La barque de Saint Pierre n’a jamais navigué sur une mer calme ; Cependant, elle flotte encore et ne fait pas naufrage …

Il y a quelques temps, nous fêtions l’Ascension de Seigneur, c’est-à-dire la fin de la présence visible du Christ. Cette « mutation » aurait pu être fatale pour le fragile embryon d’Eglise groupé autour des 12 apôtres restants. Au contraire, non seulement l’Eglise a tenu bon, mais elle s’est développée d’une manière étonnante, au milieu des persécutions et malgré les hérésies et les graves péchés de certains de ses membres, Jésus en a fait la promesse : « La puissance de la mort n’aura pas de force contre elle » (Mt 16, 18).

L’église est « envoyée dans le monde », dans « ce monde » que Dieu aime et veut sauver puisqu’il y a envoyé son fils. Elle n’a pas à diaboliser les sociétés au sein desquelles elle se risque pour annoncer le Christ, mais elle doit être consciente des forces du mal qui s’y déchaînent plus ou moins insidieusement.

Nous ne sommes « pas du monde »  nous avertit Jésus. Si nous en étions, nous nous mettrions à adorer l’argent, à mépriser les faibles, à nous vendre au plus offrant, à vivre sans foi ni loi… Nos choix sont souvent difficiles car nous sommes très souvent tentés.

Tenons donc bon ! Le Christ a prié pour nous. La victoire nous est acquise si nous restons fidèles à sa parole.

« Rendons grâce à Dieu qui nous donne la victoire par notre Seigneur Jésus Christ ! » (1 Co 15, 17)

« Rendons grâce pour notre Synode promulgué le dimanche de Pentecôte qui nous invite à être toujours plus des « disciples missionnaires ».

« Rendons grâce pour les 6 nouveaux prêtres ordonnés le 24 juin dernier »

Le Seigneur ne nous abandonne pas et, par le souffle de son esprit Saint, stimule l’Eglise afin qu’elle ne cesse d’être, au monde, la vivante image de Dieu… »

 

                                       Votre Curé